Archives de Tag: pêche

Le thon, Greenpeace et les ressources alimentaires…

Le thon rouge de méditerranée est devenu le symbole de la lutte pour les ressources alimentaires, ici les ressources halieutiques, une lutte qui ne fait probablement que commencer… L’extrême violence de l’opposition entre Greenpeace et des pêcheurs de thon français pose la question de la légitimité du comportement des uns et des autres et des responsabilités de cette situation. Les pêcheurs de thon n’enfraignaient aucun règlement ou interdit et exercait donc leur activité en toute légalité. Par ailleurs on ne peut empêcher Greenpeace de manifester pacifiquement sur place pour une cause (l’interdiction totale de la pêche au thon) que je partage et qu’ils jugent valident avec pour but de montrer la bêtise des règlement existants. En défenseur des thons, ils ne voient donc aucun problème à s’en prendre aux filets des pêcheurs pour libérer les thons alors que les pêcheurs sont eux dans leur droit de défendre leur travail qui est autorisé. Coupable donc Greenpeace de dépasser les limites et de ne pas en rester à la manifestation non-violente et coupable aussi, mais autrement plus grave, les pêcheurs, qui même dans leur droit de défendre leur pêche, ne peuvent faire preuve d’une telle sauvagerie, jusqu’à harponner un militant de Greenpeace. Il y avait probablement d’autres moyens pour s’opposer à eux… Du coup les pêcheurs ont perdu une grande bataille, celle de l’image, et sont tombés dans le piège grand ouvert de la provocation…En même temps dans notre société hyper médiatisé, seuls des « affaires » spectaculaires passent encore dans les médias (ce que Greenpeace sait depuis longtemps) et il faut donc « faire des coups » pour attirer l’attention. A la violence de l’humain dans le saccage de ses ressources finit par répondre une autre violence de l’humain qui cherche à préserver ces ressources…la guerre n’est plus loin… Tout cela occulte néanmoins les vrais responsabilités qui sont ailleurs et beaucoup plus lourdes: la responsabilité de nombreux ministres, présidents ou autres commissaires européens qui avaient tout en main depuis des décennies pour prévenir une telle escalade et empêcher qu’on en arrive au sang…Ils ont tous fuit leurs responsabilités en connaissance de cause et n’ont pas eu le courage de travailler en amont avec tous les acteurs concernés, en premier lieu les pêcheurs, pour anticiper la pénurie ou mieux l’éviter. Si il y a 20 ans on avait pris les mesures nécessaires, peut être temporairement difficile, on aurait probablement encore pu en arriver à une pêche soutenable qui permet à la fois de préserver la ressource tout en fournissant une activité, un métier et un revenu aux pêcheurs…et éviter les drames d’aujourd’hui et de demain…Demain justement il y aura procès et condamnation de militants et pêcheurs qui tous en fait ne sont que les tristes victimes de l’incurie, l’incompétence et l’égoïsme de la majorité de nos dirigeants qui eux devraient être dans le box des accusés…

En attendant un peu d’optimisme: nous remplacerons le poisson par les insectes, nourriture du futur, qu’on le veuille ou non; il faudra bien être innovant pour nourrir 9 milliards d’humains car c’est sûr il n’y aura pas de thon pour tout le monde…

Publicités